Institut pour l’embellissement, l’Aménagement, l’équipement et la Gestion des Sites universitaires
Plan du site News
AccueilInesu
Immobilier
Parc scientifiqueTourismeContact

Nouvel éco quartier à Louvain-la-Neuve

Projet d’habitat Athena-Lauzelle à Louvain-la-Neuve :
appel à candidature au processus participatif


03 mai 2019

Dans le cadre de la mise en œuvre du Schéma d’Orientation Local, devant aboutir au dessin du futur quartier Athena-Lauzelle sur le territoire de Louvain-la-Neuve, l’UCLouvain a souhaité co-construire avec les habitants pour orienter au mieux l’aménagement de la zone en fonction des attentes et des ambitions des citoyens.

Les bureaux d’études XMU, Alphaville et ASM Editions ont été choisi pour accompagner la mise en œuvre du SOL et réaliser la concertation qui a démarré en avril 2019, dès le lancement de la démarche et l’étude de contexte.

Une première balade urbaine a été réalisée le samedi 27 avril 2019 avec un échantillon de 90 citoyens choisis dans une liste de 400 volontaires, en fonction de leur âge, de leur sexe, de leur commune de résidence, de leur profession etc., de façon à avoir un échantillon le plus diversifié, mixte et représentatif possible.



Déroulement

Trois groupes de 30 personnes se sont enchaînés sur la journée, un le matin, deux l’après-midi. Les balades sont parties de la Gare (Place de l’Université). Les participants ont marché 2,6 km, traversant le Parc de la Source, le quartier de Lauzelle, le boulevard de Lauzelle, le parc scientifique d’Athéna, les parcelles en culture, la lisière du Golf, pour finir à la ferme de Lauzelle, où une collation a permis à chacune et chacun de récupérer de deux heures en extérieur où les parapluies étaient de rigueur. (mettre des visuels/ photos du photographe et le plan de la balade urbaine)

Agrémentées de points d’arrêt où les urbanistes mandataires ont pu aborder les enjeux d’aménagement (coupures urbaines, topographie, espaces verts et nature en ville, mobilité et stationnement, mixité fonctionnelle et volumétries, voiries existantes et écoulement des eaux, cheminements et accès, paysage et éco-maraîchage, etc.), les participants ont pu s’exprimer librement sur leurs ambitions et leurs attentes dans la construction d’un quartier durable.
















Points saillants

Les idées exprimées ont révélé une forte attente en matière d’espaces naturels, de nature en ville, d’agriculture urbaine et de jardins communautaires. L’image de la ville-parc ou de la ville-jardin est apparue plusieurs fois au cours des balades. Des interrogations ont également porté sur l’avenir de la ferme et des cultures.

La question du vivre ensemble a été un autre point essentiel évoqué par les participants, avec l’envie de voir des espaces publics (Agora), des lieux de rencontre intergénérationnels (notamment des équipements publics couverts pour permettre aux habitants de se retrouver et de coopérer). Sans demander des commerces en particulier, ils ont néanmoins pointé la nécessité de services de proximité (commerces de bouche, petite épicerie) et des équipements publics (crèche, école, logements pour les pensionnés…).

Les logements et le type d’habitat ont été l’occasion de débats plus large : Quelle densité de logements prévoir sur la zone pour que cela ne perturbe pas l’équilibre habitat/nature ? Quel type de logements privilégier (la maison individuelle ou les espaces collectifs et l’habitat partagé) ? Certains interrogent déjà la forme (balcons, matériaux biosourcés, façade, etc.) et d’autres la hauteur.

De même, le sujet des mobilités a fait l’objet de discussions entre les participants : Faut-il profiter d’un quartier durable pour abandonner l’usage de la voiture ? Ne faut-il pas plutôt privilégier le parking silo en entrée de quartier ? N’est-ce pas l’occasion de développer les transports en commun et les circulations douces ? Si la grande majorité des participants s’est entendue pour diminuer la présence de l’automobile dans le futur quartier, plusieurs néanmoins faisaient remarquer la nécessité des accès automobile au domicile afin de livrer et/ou de pouvoir faire passer les secours en cas de besoin.

Un point qui fait consensus parmi les participants est la question du foncier et la délégation de la maîtrise d’ouvrage pour la construction. Dans un contexte où les prix du marché s’envolent et où le foncier est de plus en plus cher, les craintes portent sur le rôle du promoteur qui risque de chercher le gain financier dans la vente des lots. Le souhait des participants est que la maîtrise du foncier soit faite par l’UCL.















Les suites

L’ensemble des participants ont été écoutés. Leurs propos ont été enregistrés et l’analyse de leur parole est en cours par le bureau d’étude. Un premier bilan de cette concertation sera remis à l’UCL courant mai. La restitution a pour ambition d’être le plus objective possible. La concertation citoyenne se poursuit avec les participants à la balade urbaine à travers deux ateliers qui auront lieu en mai et en septembre.

Ces ateliers se dérouleront sous la forme de groupes de travail qui, sur des sujets bien précis (l’environnement, l’habitat, la mobilité, les services et les équipements, la gouvernance...) réagiront et permettront de faire avancer la programmation du futur quartier.

Afin d’ouvrir la participation à un large public, une enquête complémentaire est disponible en ligne via le lien suivant ci-dessous. Vous pouvez y répondre et apporter votre contribution à l’étude si vous le souhaitez avant le 30 mai 2019. Une autre enquête en ligne sera proposée en septembre afin de faire réagir les habitants sur des pistes de programmes plus précis.





Pour accéder au questionnaire, cliquer sur le lien ci-dessous :

A noter

Un point de précision est à apporter. Plusieurs volontaires à la participation ont témoigné vouloir être inscrits à la concertation pour bénéficier potentiellement d’un futur terrain ou logement. Nous tenons à certifier qu’aucun participant à la balade urbaine, aux ateliers et/ou au questionnaire ne seront privilégiés plus que d’autres dans l’accès à un logement ou un terrain sur Athéna-Lauzelle.

L’objet de cette concertation est de co-construire un quartier durable, dont les éléments d’aménagements auront en partie été définis par des habitants et des citoyens volontaires. La participation citoyenne est un processus volontaire qui aide les décideurs à adapter les programmes, projets, actions urbaines au plus près des souhaits des futurs habitants d’un quartier.



30 avril 2019

Questionnaire habitants : Quel quartier durable pour Athena-Lauzelle ?

En février 2019, l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) s’est lancée dans la mise en œuvre d’un Schéma d’Orientation Local (SOL) pour la zone d’habitat Athéna-Lauzelle. Cet outil de planification urbaine sert de cadre pour les années à venir.

L’ambition est de réaliser un quartier exemplaire sur le plan de l’aménagement des espaces publics, de la conception des logements, des économies d’énergie, de la promotion des modes de déplacements actifs ou de la gestion de l’eau et des déchets.

Afin de permettre à tous de participer d’une façon ou d’une autre, nous avons réalisé un vaste questionnaire afin que vous puissiez réagir, donner votre avis, faire part de vos attentes. L’ensemble des réponses à cette enquête sera analysé par le bureau d’études Alphaville et l’agence ASM Editions avec objectivité et transparence. Les résultats seront remis aux décideurs afin que les souhaits des citoyens puissent être pris en compte dans les dessins du futur quartier.

Le questionnaire est anonyme mais si vous le souhaitez, un retour de l’étude réalisée pourra vous être également envoyé. Merci dans ce cas de nous laisser votre mail à la fin du questionnaire.

Par ailleurs, nous vous rappelons que la concertation menée dans le cadre du SOL Athena-Lauzelle ne conduit en rien à la cession éventuelle d’un terrain ou d’un logement en emphytéose sur la zone en question. Il s’agit d’un processus citoyen, fondé sur le volontariat de chacun, afin de co-construire un quartier durable, ouvert à tous, et pour le territoire. Les participants à la concertation ou à ce questionnaire ne seront pas plus favorisés que d’autres dans la cession en emphytéose d’un terrain et d’un logement.

Nous vous serons très reconnaissant de bien vouloir consacrer un peu de votre temps pour répondre à ce questionnaire avant le 30 mai 2019,

Pour accéder au questionnaire, cliquer sur le lien ci-dessous :

Questionnaire pour LE SOL de la zone Athéna Lauzelle



25 mars 2019

En février 2019, l’Université catholique de Louvain (UCLouvain) s’est lancée dans la mise en œuvre d’un Schéma d’Orientation Local (SOL) pour la zone d’habitat Athéna-Lauzelle à Louvain-la-Neuve. Cet outil de planification urbaine servira de cadre pour les années à venir.

Cadre de la démarche

La Région wallonne a défini, en 2011, via la révision du plan de secteur - pour la zone d’habitat Athéna- Lauzelle - un programme de logements nouveaux en adéquation avec les objectifs de diversité sociale et de développement durable et écologique : étude de la gestion des eaux usées et pluviales, prévention des pollutions, maillage bleu et vert, éco-maraîchage, etc. Pour un tel développement, des activités économiques de quartier et des services collectifs sont également prévus.



Les enjeux sont très importants puisque le site « Athéna Lauzelle » constitue le dernier grand quartier résidentiel à urbaniser. Celui-ci couvre une surface d’environ 30 hectares et était déjà préfiguré dans le Plan directeur initial de Louvain-la-Neuve. Ce quartier est délimité par la Route Nationale 4, le boulevard de Lauzelle, l’avenue Athéna, ainsi que par la zone forestière du bois de Lauzelle et la drève du Golf.

Les attentes des différents acteurs (la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, l’UCLouvain, les habitants actuels et futurs, les étudiants…) qui partagent, le site sont élevées. La volonté de l’université est de réaliser un quartier ambitieux sur le plan de l’aménagement des espaces publics, de la conception des logements, des économies d’énergie, de la promotion des modes de déplacements doux ou de la gestion de l’eau et des déchets.

L’UCLouvain a en effet souhaité que l’établissement de son Schéma d’Orientation Local (SOL) se fasse en co-construction avec les acteurs du territoire, et ce dès la conception du projet, afin de tenir compte des perceptions, des attentes et des besoins des usagers et des habitants actuels et futurs habitants du quartier.

Valoriser, montrer et exposer les résultats obtenus grâce à un apport et un processus collectif, c’est ainsi que l’UCLouvain désire établir son Schéma d’Orientation Local (SOL) à destination des habitants, afin qu’il serve à améliorer et préserver la qualité de vie pour tous.

Pour encadrer et animer cette démarche, l’UCLouvain a désigné le bureau d’étude XMU et ses partenaires : l’agence Alphaville, spécialisée en programmation urbaine, et Madame Anne-Solange Muis pour la concertation.

Objectifs et attentes de la participation citoyenne

La participation citoyenne complète l’analyse technique et apporte un éclairage aux décideurs et aux aménageurs. Elle offre par ailleurs la possibilité aux habitants et futurs habitants de se saisir de leur territoire, de mieux se l’approprier et d’apporter leur contribution à la construction de leur espace de vie.

Les objectifs des ateliers de concertation sont :
  • Donner la parole.
  • Recueillir et écouter.
  • Expliquer, sensibiliser et informer.
  • Reconnaître le rôle et l’apport de chacun dans le processus de développement et d’amélioration territoriale.
Déroulement et calendrier de la participation

La constitution du SOL est répartie tout au long de l’année 2019. Elle débute en mars par une récolte de données quantitatives (documents, études, données statistiques, etc.)

La concertation citoyenne

La concertation habitante et citoyenne débutera le samedi 27 avril 2019, par une journée de balades urbaines organisée autour de trois groupes de 30 personnes, afin d’échanger durant deux heures sur le territoire et explorer la zone d’Athéna-Ferme de Lauzelle avec les participants volontaires.

Ce premier atelier sera donc ouvert à 90 personnes réparties en trois groupes :
  • Groupe 1 : de 9h à 11h
  • Groupe 2 : de 14h à 16h
  • Groupe 3 : de 16h30 à 18h30
Les participants seront sélectionnés selon un échantillonnage précis:
  • 45 habitants de Louvain-la-Neuve.
  • 25 habitants hors Louvain-la-Neuve.
  • 10 représentants d’associations.
  • 6 étudiants.
  • 2 représentants de l’Associations des Habitants.
  • 2 représentants de la Commission Consultative communale d’Aménagement du Territoire et de Mobilité.
Pour être candidat à la participation, il faut s’inscrire en ligne, à partir du 25 mars à l’aide du formulaire disponible ci-dessous et avant le 22 avril 2019.

Les candidats à la visite du 27 avril s'engagent également à participer à l'ensemble des ateliers qui se dérouleront après la visite sur place.

Les citoyens volontaires n’ayant pas pu participer à la balade urbaine pourront exprimer leurs avis et attentes à travers un questionnaire en ligne qui sera disponible bientôt sur le même site internet.



A la suite de cette première étape, quatre ateliers de concertation, ouverts aux participants présents lors de la balade urbaine, permettront de poursuivre la démarche de co-construction en petits groupes de travail thématiques. Les Atelier 1 et 2 auront lieu le 11 mai 2019 et réuniront les participants selon des thématiques précises relevées dans l’analyse contextuelle. A titre d’exemple : la préservation de l’environnement, le cadre de vie, la mobilité, les usages, etc. Ils chercheront à développer avec les citoyens des idées pouvant nourrir la phase d’analyse du SOL.

Les Atelier 3 et 4 se dérouleront en septembre 2019 et une date sera communiquée ultérieurement. Sur les mêmes modalités que le précédent, ces ateliers chercheront à dégager avec les participants des pistes d’actions pour nourrir la phase projet.

Rendus et traitements

L’ensemble des paroles récoltées (à travers la balade urbaine, les ateliers et les résultats des questionnaires) sera traité et analysé par le bureau d’étude et restitué aux habitants (participants de la concertation et non participants) lors d’une séance plénière qui aura lieu à la fin de l’année 2019. Cette ultime séance permettra de présenter à tous le Schéma d’Orientation Local (SOL) construit avec les différents acteurs.